By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Le récent cambriolage d’une supérette en cœur de ville d’Agde a mis le feu au poudre d’une contestation que l’on sentait poindre depuis de longs mois. En solidarité avec le gérant du " Petit Casino " entre 100 et 130 personnes ( en fin de manifestation ) ont voulu montrer leur détermination afin que le cœur de Ville cesse d’être " une zone de non droit " . Ils appelaient sans revendication politique ce Jeudi 26 Décembre à une marche silencieuse pour faire entendre leurs « voix » . L’attaque à main armée du bijoutier de la rue Jean Roger avait déjà réveillé les consciences il y a quelques semaines. Le bijoutier a depuis renoncé à poursuivre son activité amplifiant ainsi la désertification commerciale d’un cœur de ville qui ne bat plus la chamade. En quelques mois, ce sont trois banques qui ont décidé de déserter le poumon historique. BNP , CREDIT du NORD et DUPUY de PARSEVAL feront désormais leur comptes en périphérie urbaine. L’historique photographe AIL en a fait de même, tout comme un opticien deux poissonneries et un salon d’esthétique. Seules les temporaires permanences électorales des candidats aux futures élections municipales viennent colmater en pansements provisoires les enfilades de magasins désertés. Le constat est patent et à l’approche des élections on peut bien sur imaginer que le terreau de ce constat chaotique a été également nourri par les espérances de renouveau que suscitent, de droite comme de gauche, les candidats à la relève municipale. Toujours est il que si dans le cortège on reconnaissait des têtes de listes aux prochaines, élections municipales, la manifestation que l’on se plaisait a classifier de « socialiste » dans l entourage de la municipalité absente du cortège, était plus bigarrée qu’on ne l’ imaginait.. Voir défiler dans une même manifestation LE FRONT NATIONAL et le FRONT de GAUCHE sous un même slogan et une même revendication, c’était en soi, une première nationale ! Des militants socialistes et...