By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

L'annonce d'une provision de près de 21 millions d'euros pour la retraite-chapeau du futur ex-président du directoire du groupe automobile passe mal auprès des syndicats. Le gouvernement demande de son côté "la clarté". Face à la polémique, Philippe Varin a relativisé le montant.Philippe Varin s'est défendu sur France info : "A mon départ du groupe, le moment venu, je ne toucherai aucune indemnité de départ", a-t-il expliqué, tout en reconnaissant qu'il "bénéficiera d'une retraite complémentaire d'environ 300.000 euros net annuel". Le dirigeant se justifie aussi en affirmant voir renoncer à tous stocks options et bonus.