By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Le C70, c'est le cabriolet de chez Volvo. Il dispose de 4 places et d'un toit rigide escamotable, comme la Série 3 cabriolet, contrairement à l'Audi A4 à capote en toile. Restylé en fin d'année dernière, le C70 arbore aujourd'hui une face plus expressive qui rappelle celle des XC60 et de la nouvelle S60. Notre modèle d'essai est doté d'un diesel D5, depuis peu remplacé par un D4 plus sobre.Comme souvent chez Volvo, les sièges tiennent davantage du fauteuil par leur confort, et la sellerie cuir ne gâche pas la fête. On reconnaît la console centrale typique de la marque avec l'ensemble des boutons qui rappellent une télécommande. Le décapotage s'effectue de façon  entièrement automatique, mais la manœuvre est bien longue : 27 secondes, et uniquement à l'arrêt.Le C70 se pose clairement en cabriolet de balade et soigne le confort plutôt que le dynamisme. La boîte de vitesses automatique très douce mais assez lente va dans le même sens. Les suspensions assez souples filtrent bien les déformations, mais si l'envie d'enfoncer l'accélérateur vous prend, prenez garde aux pertes de motricité et aux remontées de couple dans le volant.Strict 4 places, le C70 n'offre que deux places à l'arrière, mais deux places parmi les plus généreuses en habitabilité dans la catégorie. Même si le dossier est un peu trop vertical, un adulte peut raisonnablement s'installer derrière sans trop de problème. En guise d'accoudoir arrière, vous trouverez une trousse de secours qui cache à son tour une trappe à ski.Comme presque tous les coupés/cabriolets du marché, le coffre est à géométrie variable en fonction de la position du toit. Celui du C70 offre la particularité d'une accessibilité quasi nulle en position décapotée, et Volvo a même dû implanter un système unique, via ce bouton jaune, pour élargir un peu la fente digne d'une boîte aux lettres qui fait office d'ouverture.Si l'on excepte un coffre vraiment pas pratique à charger en position décapotée, le C70 est un cabriolet de balade...