By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or


Christine Lagarde. (photo : © Sacha QS)

Nous revenons de deux journées bien pleines à la conférence Le Web 08. 48 h 100 % humaines, pas un moment sans discuter avec un ami, un copain, un contact, un «friend». Comme si on était au milieu d�??un immense groupe facebook vivant.

Bien sûr, nous avons eu froid le premier jour, oui, le wifi ne marchait pas, et oui, pour se nourrir, c�??était un peu la guerre du feu, et nous avons eu aussi quelques soucis techniques avec notre micro, mais malgré cela, on ne pouvait qu�??être contents de retrouver autant de personnes de qualités réunies à Paris, notamment les journalistes qui ont compris le numérique et aideront la presse à franchir le cap. Ainsi que nombreux responsables ou dirigeants français que l�??on croise quasiment jamais dans des rendez-vous du Web. Des personnes rares donc. N�??en déplaise aux grincheux.

�? la lecture de certains commentaires en temps réel, notamment sur twitlife, ou à l�??écoute de certaines personnes, on sentait les jugements empreints d�??une concurrence économique sous-jacente féroce. Les Anglo-saxons n�??aiment pas trop que l�??on vienne marcher sur leurs plates-bandes. Les critiques sont aussi à lire à travers ce filtre : derrière le flamewar, ‘it�??s an economical war�??. Je n�??ai croisé que des personnes ravies des opportunités et des contacts résultant du Web08, qui seraient inexistants en France sans cette conférence.

Quant aux entrepreneurs, ils murissent, et le marché se développe. C�??est une période difficile qui demande d�??être inventive et aussi de créer des synergies, avec moins de cirque et d�??esbroufe. L�??année 2009 sera fraîche.

La présidence Obama impulsera l�??innovation numérique, le haut débit et l�??Internet, une industrie qui est sur le point d�??impacter très en profondeur le réel. Donc à trop vouloir critiquer, la conférence, le Web, on pourrait tout simplement se tirer une balle dans le pied, car les Français et les Européens peinent encore à s�??imposer. Il suffisait de voir le petit regard narquois de certains blogueurs américains de premier plan, persuadés que nous n�??irons pas très loin. Il ne suffit pas que les politiques disent le contraire : monter une start-up et maintenir une société innovante en France est très difficile et l�??environnement y est peu propice.

Il est impossible de vous raconter la quantité de personnes que nous avons rencontrées, Sacha, Tatiana et moi. Nous avons reçu des témoignages encourageants pour notre travail, voir chez Vinvin, et aussi de l�??intérêt pour Girl Power 3. Plusieurs «girls» étaient présentes, mais pas réunies au même moment, ainsi que de probables futures membres du réseau. Nous avons échangé autour des potentiels de Second Life, du fossé numérique et de néthique. Les discussions étaient passionnantes dans les couloirs et les coulisses.


(Photo de Bertrand Lazare)

�? la toute fin de la conférence, Grichka Bogdanoff débarquant tout juste d�??un train, est venu nous rendre visite, nous avons réalisé un court podcast (avec un problème de son, désolés) comme un souvenir. Autour de nous la salle était déjà presque vide, les installations étaient en train d�??être démontées, Grichka a rencontré Loïc Le Meur, qui a fait une brève pause dans sa course effrénée. Loïc, comme de nombreuses personnes, était ravi de rencontrer la moitié de Temps X. Des entrepreneurs avaient des étoiles dans les yeux. �?a tombe bien, car Grichka et Igor s�??intéressent au Web social.


My ideal device to ‘participate’ in LeWeb08
envoyé par jeanrem

Conférence de Maurice Levy en vidéo live et à droite la fenêtre twitlife avec la conversation, et le flux de tweets en temps réel.

Quant à notre outil TwitLife, Sacha a négocié avec Morphée pendant deux jours, pour «bricoler» afin que tout fonctionne. Il a amélioré le dispositif, créé deux catégories de contributeurs sélectionnés : entrepreneurs et frenchies. Des internautes ont suivi le live vidéo avec le twitlife à côté, c�??était parait-il une expérience nouvelle.
Les échos que nous avons eus sur place étaient positifs.

Maurice Lévy que j�??ai bien écouté, et avec lequel, j�??ai échangé quelques mots (il m�??a dit : j�??adore ce que vous faites, mais nanhh), était plutôt optimiste et prépare déjà l�??arrivée de la pub en cherchant des façons innovantes de profiter du Web.

Dehors, c�??est la tempête et il fait froid. En de telles circonstances, la chaleur humaine est indispensable, et elle était bien là au Web08. L�??économie réelle, en pleine crise, aura aussi besoin de l�??énergie du numérique, qui peut promouvoir un nouveau modèle de société où l�??écologie aura une place centrale.

Merci à Loïc et à Géraldine Le Meur pour ce grand moment de télévision.

Télécharger cette vidéo au format MPEG-4.

Abonnez-vous au vidcast :
flux rss
lien direct pour s’abonner via iTunes

Filmé par Sacha QS avec un Nokia N95.

Partager ce billet :