By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

URL

Embed

Interview de Pierre Kosciusko-Morizet président de l’ACSEL (association pour le commerce et les services en ligne).

Cette association de l’économie numérique (représentant 180 acteurs) fait plusieurs propositions aux candidats français aux élections européennes. Rappelant tout d’abord que le budget de l’Union Européenne s’élève à 134 milliards d’euro, 30 % est consacré à la PAC (40 milliards) et 1 % seulement au numérique (1, 35, milliard). Ces acteurs économiques proposent donc la création d’une Politique Numérique Européenne (PNE), elle même coordonnée par un nouveau commisariat : le commissariat à l’économie numérique et un volet numérique au plan de relance européen. En 2007, leur précédente campagne en France avait porté ses fruits puisque Renaissance numérique et l’ACSEL avaient demandé la création d’un secrétariat d’Etat au numérique.

Au niveau européen, tout ou presque reste à faire, il serait nécessaire, par exemple de travailler sur la création d’emplois du futur, d’harmoniser le cadre juridique de la protection du consommateur numérique et enfin garantir la neutralité des réseaux. Actuellement de nombreuses entreprises numérique s’installent en Irlande, Suisse ou en Luxembourg, pour bénéficier de certains avantages, comme la TVA a taux bas, Pierre Kosciusko-Morizet dénonce ce dumping.

Cette série de propositions aurait pu porter une demande humaniste, demander une éducation et une formation au numérique dans les écoles européennes pour éviter que le fossé numérique ne s’acroisse, c’est du moins, la proposition que ferait Les Humains Associés.

Les candidats et les partis français vont-ils répondre à ces propositions? Est-ce que d’autres associations professionnelles d’autres pays européens ont aussi des demandes ?

Télécharger cette vidéo au format MPEG-4.

Abonnez-vous au vidcast :
flux rss
lien direct pour s’abonner via iTunes

Filmé par Sacha QS avec un Nokia N95-1.

Partager ce billet :